Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Comment traiter les verrues plantaires

Comment traiter les verrues plantaires

Le 12 juillet 2013
Comment traiter les verrues plantaires
Avec l'été, la piscine, la plage, le risque d'attraper des verrues plantaires s’accroît, et il est parfois difficile de s'en débarrasser.


Une verrue est une petite tumeur bénigne cutanée qui se développe au dépend des cellules de la peau. Elles sont de nature infectieuse ou virale.

 Origine et clinique des verrues

Elles sont contagieuses et auto inoculable.
Les lieux humides et chaud, favorables a une dilatation des pores cutanés sont propice a leur transmission. Elles se développent au milieu des points d’appui ou à proximité de ceux ci. On peut également les observer au niveau d’une plaie.

On distingue deux types de verrues plantaires :

La myrmécie : c'est la plus fréquente, elle se présente comme une lésion arrondie entourée d’un épais anneau kératosique recouvrant partiellement le centre et dont la surface est pigmenté de point noir.
Elle est douloureux au pincement latéral.

C’est un ensemble de verrue réunies, siégeant à la face plantaire du pied ou au niveau des orteils. Elles ont un aspect de durillon assez bien délimité, pouvant atteindre plusieurs cm.
Elle sont généralement peu douloureuses



Traitement
         Le dermatologue peut les brûlez à l'azote liquide (–196° ). Il apparait alors une ampoule phlyctène (ampoule). Application peut être réitérée au bout de 15 jours.

Le podologue est également à traiter les verrues et dispose de plusieurs traitements :

  • utilisation du nitrate d'argent (après antispetie et grattage de la verrue) : c'est un traitement peu douloureux, une légère sensation de brûlure peut apparaitre quelques heures après l'application du produit et disparait en 24 heures. Si la verrue est de petite taille, une seule application suffit.
  • ionophorèse : méthode indolore et non invasive, efficace elle nécessite cependant plusieurs séances
  • prescrption de kératolytique (ex: duofilm)

Prévention
Dans tous les cas, évitez de marcher pieds nus, préferez les tongues dans les douches et les vestiaires, la meilleure façon de les soigner, est de ne pas les attraper