Menu

Pied diabétique

La prévention est essentielle ! Le pied diabétique est l'une des complications majeures du diabète. Cette maladie métabolique provoque une augmentation, en trop grande quantité, du taux de sucre dans le sang. Des troubles neuropathiques peuvent y être associées lorsque le diabète est installé. Cette désorganisation peut altérer les tissus au niveau vasculaire, et engendrer des complications lorsqu'une neuropathie (trouble de la sensibilité) est cliniquement détectée. L'organisation des soins dans un cabinet spécialisé faisant appel à des équipes multidisciplinaires permet d'améliorer considérablement le pronostic de cette pathoogie.

Quels sont les risques ?

La neuropathie sensitive ou motrice est une complication particulièrement fréquente et précoce du diabète, elle est à l'origine d'ulcère chez le patient diabétique, et est marquée par la perte Troubles et difficultés du processus de cicatrisation, ulcération, mal perforantplantaire, infections et surinfections, hypo-sudation, peau fine et sèche, crevasse, mycose, ongles épais et cassants.

Qui est concerné ?

Tous les pieds de patients diabétiques ne sont pas à risque ! On distingue deux types de diabète : Le diabète de type 1 touchant préférentiellement le sujet jeune, il est souvent insulino­dépendant, la prise en charge précoce permet d'éviter les complications. La prévention au niveau du pied ne sera nécessaire qu'une fois par an.

Le diabète de type 2 touche l'adulte à partir de 40 ans, souvent en surpoids et sédentaire. Plus exposés aux risques liés au pied, la consultation en cabinet permet d'établir un bilan et un plan de prévention pour éviter toutes complications. Dans le cas d’antécédents de plaies, un plan et suivi de soin est mis en place en coordination avec le diabétologue visant à limiter le risque podologique et dans un deuxième temps orienter le patient vers un parcours pluridisciplinaire.

Quelques conseils importants ?

  • Être vigilant car les risques sont plus importants
  • Observer les membres inférieurs et pieds régulièrement
  • Maintenir une hygiène et hydratation de la peau
  • Vérifier les points d’appui – au lit, au fauteuil, dans les chaussures….
  • Eviter les adhésifs forts
  • Les attaches piquantes de bandes – les filets ou bandes élastiques serrés sur les pansements;

Quelle prise en charge par l’assurance maladie ?

L'Assurance Maladie rembourse les séances de soins et de prévention des patients diabétiques dont les pieds présentent des risques élevés de lésions ou des blessures importantes.
La prise en charge des soins par l'assurance maladie est de 4 à 6 séances par an suivant le grade du patient.

Le grade est déterminé par le médecin traitant et dépend d’une symptomatologie clinique, pré-établie par la sécurité sociale. Pour plus d’information, consulter le site d’Amélie.

Contactez-moi

Consultez également :

PodologiePodologie du sportPodologie-pédiatriquePédicurieOrthoplastie
dernière actualités
Voir toutes les actualités